Réseau PSI

samedi 24 décembre 2016

C'est au cours d'une réunion dans une association qui lutte contre les l'emprise sectaire que j'ai découvert cette école et ce réseau nommé» : "Réseau de Psychologie Systémique et Intégrative" ou "Réseau PSI". Il s'agit d'une association de divers praticiens : psychothérapeutes, ergothérapeute, art-thérapeutes et divers autres disciplines liées au domaine du développement personnel ou de la psychologie. Certains psychiatres ont aussi été séduits et ont intégrer le réseau.

Il œuvrent ensemble pour soulager des personnes en difficultés psychologiques et prétendent même pouvoir guérir des pathologies mentales plus lourdes. Cette école a été créée par Jean-Luc Pignol. Ils proposent aussi de former des personnes pour qu'elles deviennent à leur tour praticiennes. Aujourd'hui ce réseau s'est implantée dans plusieurs région en France, notamment à Lyon ou la région Bordelaise.

Voici le lien sur leur site internet : ICI

Et une vidéo :

En apparence cela semble tout à fait louable et n'être qu'une méthode de plus parmi une cohorte de méthodes qui se veulent efficaces et aidantes pour les personnes en difficultés psychologique. Mais des témoignages et plaintes permettent de mettre en doute les méthodes et pratiques des praticiens de ce réseau.

Une prise en charge très douteuse

Comme bien souvent, dans un premier temps, sont proposées des séances classiques avec un psychothérapeute. Il s'agit d'exposer son problème et pour le thérapeute de juger la manière d'aborder le problème et il peut éventuellement rediriger vers d'autres thérapeutes, ou psychiatres.

Une personne qui souffrait d'une maladie mentale diagnostiquée par un médecin a été séduite par la thérapie. On lui a promis qu'elle pourrait rapidement se passer des traitements chimiques en travaillant sur elle. Pourtant il est avéré que cette maladie, sans prise de médicament, met en danger la personne et autrui.

Après de nombreuses séances, cette personne s'est vue proposée à son tour de devenir thérapeute. On lui a proposé de suivre des formations. Mais petit à petit, elle a perdu pied, s'est ruinée en formations mais aussi séances diverses. Sa santé mentale et sa forme physique se sont dégradées rapidement. Elle était sous emprise mentale et totalement incapable de s'apercevoir qu'elle sombrait et mettait sa vie en danger.

Des psychothérapeutes ou psycho-dérapeutes ?

Cette victime explique que les psychothérapeutes ont été au fur et à mesure plus présents dans sa vie et de plus en plus insistants. Ils appelaient à n'importe quelle heure, se mêlaient de sa vie de famille et proposaient d'impliquer toute la famille dans la guérison de cette maladie mentale. Certains membres n'ont rien vu venir, et d'autres se sont battus dès le départ ayant conscience que quelque chose n'allait pas. Des enfants ont été aussi indirectement impliqué.

On lui a proposé des facilité de payement, des crédits et elle a fini par vivre à découvert, aidée par sa famille.

Rien ne pouvait la raisonner et toute sa vie s'est mise à tourner alors autour de ce réseau et des praticiens de la région. Elle s'est coupé en partie de sa famille qui ne pouvait impuissant que constater sa dégradation physique.

Plus de mal que de bien

Cette victime a réussi à se sortir de ce réseau, dans un état qui a nécessité une hospitalisation d'urgence. Ce sont ses parents qui ont du prendre en charge sa sortie, combler le trou à la banque et éviter le fichage à la Banque De France.

Suspicieux quant à l'implication de certains médecins et infirmiers de l'hôpital psychiatrique de la région, ils ont du clandestinement l'interner pour la protéger et la soigner.

Alors qu'au départ la thérapie systémique et intégrative (PSI) devait guérir et éviter la chimie, à la fin, la victime a été mise sous anxiolytique et anti-dépresseurs par un psychiatre complice de ce réseau. Les experts d'aujourd'hui affirment que ces médicaments ne conventionnaient absolument pas pour traiter la pathologie de la victime.

Méfiance ...

Le cas que je rapporte n'est malheureusement pas le seul. A ma connaissance plusieurs personnes ont déjà porté plainte. L'affaire est en cours et toute personne qui aurait subi ces traitements doit absolument se déclarer auprès d'une association qui lutte contre l'emprise sectaire (Unadfi, Miviludes, info-secte ...) et porter plainte.

Pour tout ceux qui seraient attirés par cette école, ce réseau, attention ! Il n'y a aucun doute pour les experts : il y a un gros risque d'emprise et manipulation mentale. On pourrait aussi parler d'escroquerie organisée. Certains spécialistes qui ont étudiés les affaires en cours n'hésitent pas à qualifier ce réseau et cette école de groupe à caractère sectaire.

Emprise mentale exercée sur ma fille par un groupe de mouvance New-Age, aux origines Québécoise mais qui oeuvre aussi sur le territoire Français.
Comment la psychothérapie, le Reiki et des formations de développement personnel peuvent mener à la médiumnité ou le channeling ?
Est-ce une escroquerie, de la manipulation mentale, une emprise sectaire ou une quête spirituelle ?
Bienvenue dans les énergies du gouverneur planétaire, les pures lumières christiques !